dimanche 18 septembre 2011

London calling... or not ?

Crédit photo : Maisons du Monde
Parce qu'un peu d'organisation n'a jamais fait de mal à personne et que cela fait longtemps que l'on y pense, nous sommes en train de planifier notre première escapade européenne familiale avec Chéri. (NDLR : le nain est toujours bien au chaud dans mon bidon mais un peu d'organisation ne fait jamais de mal). Et la destination retenue est Londres.

Cela fait donc 3 jours que je recherche un logement susceptible de nous accueillir tous les trois début décembre et je dois avouer que je galère. Non pas que les logements soient complets à cette période de l'année mais je suis confrontée à une sorte de racisme anti-bébé !... Oui, parfaitement !! Bien souvent, les chambres sont libres à la période qui nous intéresse mais aussitôt que j'explique que nous ne serons pas 2 mais 3 guests dont un mini bout de chou de 3 mois, d'un coup d'un seul, le logement jusque-là annoncé comme "children friendly" s'avère être totalement inadapté, en mode "la maison n'est pas safe pour les enfants... pourquoi ? Ben... y a des murs" comme dans le sketch de Florence Foresti !...

Cela a évidemment le don de m'agacer car cela me semble totalement injustifié. Comme si notre mini-crotte pouvait saccager leur chambre telle une rock star sous LSD. Non mais sérieux !! Ça vous rendrait pas dingue, vous ?

Alors je me demandais : comment font les happy-new-mums pour s'évader le temps d'un week-end en famille ? Vous soudoyez le concierge de l'hôtel ou vous vous êtes judicieusement faites adopter par les Rotschild avant d'accoucher ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un petit mot...

Une erreur est survenue dans ce gadget