vendredi 11 mars 2016

Lâcher prise


Allez savoir pourquoi, depuis quelques temps, cette expression s'est frayée un chemin dans mon esprit et non contente de l'occuper, elle y trouve même une résonance inattendue et vient bousculer le confort et l'organisation quasi-militaire de ma névrose de control freak.

Pourtant, ces deux mots résument à eux seuls toutes mes angoisses et mes peurs. Et moi, qui me rassure tellement dans l'organisation, l'anticipation et le contrôle, je me laisse bercer par la douce mélodie de ces deux mots, susurrés comme une promesse faite au petit jour au creux de l'oreille de son/sa bien aimé(e).

Telle un refrain, elle se répète chaque jour dans mon esprit, me défie et rend la tentation de plus en plus palpable et désirable de faire le grand saut et changer de cap. Ce leitmotiv complètement obsédant devenu un véritable mantra m'anime et me pousse à aller au bout de mes rêves. Pour une fois, la peur a fait place à la confiance et à la détermination. Comme si la vie l'emportait sur cette douce petite mort qui jusqu'ici m'accompagnait confortablement.

Je sens qu'une part importante de moi est en train de s'éteindre, de me quitter afin de laisser place à quelque chose de libérateur, de fou mais de vivant. Comme si mon esprit me disait que cette fois je suis prête et que j'ai toutes les cartes en main pour réussir.

Alors même si cette terre m'est encore inconnue, je me lance et au pire, qu'ai-je à perdre ? Rien. Ou si peu dans ce monde vidé de son sens. Et si c'était ça le début de la vie ? Alors on y va ? On se lance ?

C'est parti...

mercredi 29 octobre 2014

Un incontournable : le collier plastron

Collier BCBG jewelry accessories accessoires bijoux fantaisie necklace blog mode metz luxembourg

Souvent en matière de mode, on entend dire : less is more (comprendre : moins on en fait, mieux c'est). Notamment en cette période économique austère. 

Ou en tout cas, ce discours résonne tout particulièrement en moi ces derniers temps. En effet, j'ai envie de simplicité, d'intemporalité, de sobriété. Une sorte de retour aux sources, comme pour me rassurer. Une consolidation des bases. 

Mais ça, c'était sans compter mon amour terrible pour les bijoux fantaisie. 

De toutes mes addictions mode, je crois que celle-là est celle que j'ai le plus de mal à réfréner et celle qui est la plus tenace malgré toutes mes bonnes résolutions et mes vœux pieux.

Je collectionne un certain nombre de bijoux dans des styles très différents et dernièrement, j'ai même succombé aux énormes plastrons (ces imposants colliers pouvant également faire office de col qui peuvent twister une tenue basique en un vrai look affirmé).

When talking about fashion these days, you often hear about "less is more". What you may completely understand due to the current economic context. 

However this is really meaningful to me and I have noticed that I did change my style to a more simple one full of basics and eternal items.

But even though I would like to be more simple regarding my fashion style, I must confess that when it comes to accessories and especially jewelry, it is completely different and it is as if I lost my mind in between. 

I buy and gather tons of jewels: earrings, rings, necklaces, bracelets. I am totally obsessed with them and cannot stop having more of them. And lately I have even bought these big necklaces that just turn a simple tee and jeans into some very stylish and chic look!


Collier fantaisie BCBG jewelry accessoires accessories mode blog metz luxembourg

Collier BCBG bijoux accessoires blog mode metz luxembourg accessories jewelry flower

Collier BCBG



lundi 27 octobre 2014

Les bases du shoesing

Quand on aspire à un style plus intemporel (comme c'est mon cas depuis quelques mois) et que l'on emplit son armoire de basiques à associer à l'envie pour créer de nouvelles silhouettes, on remet également en question son shoesing et l'on passe en revue les indispensables qui doivent désormais faire partie de notre penderie avant de le compléter par des pièces moins communes.

Jusqu'alors, j'ai toujours eu tendance à succomber à des paires avec des talons vertigineux totalement importables en présence de mon fils après lequel je passe mon temps à courir ou à des paires limites sorties du Chinois dont la qualité laisse tellement à désirer que l'on ne les met que 2-3 fois et sur lesquelles on ne peut donc pas compter dans le temps.

Aussi, au moment de revoir mon shoesing, j'ai dû distinguer plusieurs moments lors desquels je porte mes chaussures, accompagnés des contraintes propres à chaque situation :
- le travail : je passe pas mal de temps debout et dois donc porter des souliers à la fois confortables et féminins
Traduction : petits talons et style glamour
Modèle adapté : les ballerines à talons de 4-5cm sont parfaites pour ça
: chez André, modèle Liza à 85€
Crédit photo : André

Ce modèle est parfait : hauteur de talon idéale, style indémodable. J'adore le fait que le soulier soit vernis (pour moi, le cuir vernis ajoute un je-ne-sais-quoi de chic) et la semelle en coloris clair rappelle tout des grandes marques.

- les week-ends :  partageant mon temps entre balades en famille et détente, la clé réside dans le confort. Encore une fois.
Modèle adapté : low-boots esprit cow-boy
: à La Halle, modèles à moins de 80€

Crédit photo : La Halle


- les soirées en amoureux ou entres amis : j'aime m'habiller sans en faire trop donc de l'intemporel dans lequel je suis à l'aise
Modèle adaptédes escarpins avec des talons d'au moins 5cm à bouts ronds vernis
: chez Minelli, modèle Amalia à 99€


Crédit photo : Minelli

Now that I better know myself and my style, I tend to buy on a more reasonable way and try to stick on these basics that now are my signature and make my own style: flats shoes, low-boots, wedge sneakers and pumps. They are not all in my closet now but definitively on my wish-list. So dear Santa, I have been a really good person this year so if this list may help... Thank you!
Une erreur est survenue dans ce gadget