mardi 10 mai 2011

Inavouable # 3

Si d'aventure vous croisez mon chemin dans la vraie vie ou bien celui de Roméo, d'aucun ne pourra démentir le fait que je suis une véritable princesse. Pas vraiment chichiteuse, ni même capricieuse mais il est simplement des mots que je n'oserais prononcer pour ne point salir mes chastes et douces lèvres ou choquer mes propres prudes oreilles. Mais si la grossesse apporte son lot d'attributs glamour pour lesquels je n'ai jamais été en reste (vous aurez compris que je parle de ma voluptueuse silhouette), malgré toute la honte que me confère cet aveu, je dois admettre que de Princesse Sarah, je suis plutôt passée à Princesse Fiona !... (âmes sensibles s'abstenir - la lecture du suivant paragraphe vous sera tout aussi douloureuse à la lecture qu'elle pour moi à sa rédaction).

Ainsi, si l'apanage de Princesse Fiona est le rot, disons que pour ma part, la zone de turbulences se trouvent quelques centimètres plus bas. Jusqu'alors, j'avais pour habitude de prétendre que flatulences et autres pets n'étaient que vastes fadaises pour moi et me targuais même à affirmer que lorsque "je fais des prouts, ça fait des paillettes", force est de constater (je suis déjà mortifiée) que depuis que je suis enceinte, je me suis transformée en véritable usine à gaz en fin de journée (oui, en fin de journée uniquement, allez comprendre). Roméo regrette cette époque où j'entretenais mon statut de princesse et moi aussi. Il est loin le temps où Roméo n'avait aucune connaissance de l'activité sonore de mon tube digestif... soupir...

Mais chut... ne répétez rien de ceci car c'est totalement inavouable !!




If you happen to cross my path in real life or Romeo's one, none can deny the fact that I am a real princess. Not really fussy, nor capricious, but it is just words I dare not say so as not to sully my sweet and chaste lips and not to shock my own prudish earsBut if pregnancy brings a lot of glamorous attributes for which I had never been left apart (I speak of my voluptuous figure), despite all the shame to me under this confession, I must admit that from Princess Cinderella, quite moved to Princess Fiona! ... (hearted souls - reading the next paragraph it will be just as painful for you to read it as for me to write it).


Thus, if Princess Fiona's prerogative is the rot, let's say for my part, the zone of turbulence is a few inches lower. Until then, I used to pretend that farts and other trifles were miles away from me and even claimed to say that when "I make farts, that's Glitter", but it is clear (I 'm already mortified) that since I'm pregnant, I am transformed into a real gas plant in the late afternoon (yes, late in the day only, go figure). Romeo regrets that time when I maintained my status as a princess and me tooGone are the days when Romeo had no knowledge of the noisy activity of my gut... sigh ...

But shhh ... Do not repeat any of this because it's totally shameful!

2 commentaires:

  1. très drole!! j'ai souvent entendu de ces fameux gaz durant la grossesse...heureusement que c'est en fin de journée, parce que j'imagine en pleine journée lors d'une réunion!

    RépondreSupprimer
  2. En effet. Ou en plein déjeuner dominical avec la belle-famille..! La grossesse n'est pas un long fleuve tranquille ! lol

    RépondreSupprimer

N'hésitez pas à me laisser un petit mot...

Une erreur est survenue dans ce gadget