mercredi 4 mai 2011

Inavouable # 2


C'est après avoir visionné cette vidéo (dont je vous parlerai dans un autre article) à l'énergie débordante que je me suis aperçue que mes samedis soirs étaient bien moins festifs depuis que je suis enceinte : je ne move plus mon booty sur le dancefloor et ça me manque. Oui, je sais : comment peut-on comparer çà au bonheur d'attendre un enfant ?!? Mais c'est une réalité : j'ai la fièvre du samedi soir et plus la possibilité (physique ni morale) de l'assouvir.

L'excitation de la préparation ("que vais-je mettre avec ses chaussures ?" - oui, je suis de celles qui choisissent d'abord leurs chaussures et ENSUITE la tenue coordonnée), les mojitos frappés et la musique sur laquelle je me déhanche pendant des heures avec mes amies, Roméo, mon meilleur ami... soupir... il est bien loin ce temps où je fréquentais la piste de danse tous les week-ends. Et j'avoue que même si je suis enchantée à l'idée de devenir très bientôt maman, ces soirées totalement insouciantes me manquent déjà. En lieu et place de tout cela, je pique désormais du nez vers 22h, ne peux approcher d'un cocktail à moins de 10m (of course) et je ne vous parle même pas de mes légendaires escarpins et autres sandales toutes plus hallucinantes les unes que les autres qui venaient pimenter mes tenues parfois trop sages.

Mais chut... ne répétez rien de ceci car c'est totalement inavouable !!


This is just after watching this video (which I will discuss in another article) full of energy that I realized that my Saturday nights were far less festive since I'm pregnant: I do not move my booty anymore on the dancefloor and I miss it. Yes, I know: how do I dare making the comparison between the happiness of having a baby with the fact of goint out to the disco?!? But here it is. This is reality: I have the Saturday Night Fever and stucked in the impossibility (physically or morally) to satisfy it.



The excitement of the preparation ("What shall I wear with these shoes?" - yes, I am one of those who first choose their shoes and THEN pick appropriate and coordinated clothes), the mojitos and the music on which I dance for... ever ! Sigh... well, I am far from that time when I used to go hit the dancefloor every weekend. And I confess that although I am thrilled at the idea of soon becoming a Mom, I do miss these totally carefree evenings. Instead of that, I fall asleep every night at 10:00pm now, I cannot stand closer than 10m from a martini and I do not even talk about my legendary and absolutely amazing shoes and sandals that used to spice up my outfits.




But shhh ... Do not repeat any of this because it's totally shameful!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

N'hésitez pas à me laisser un petit mot...

Une erreur est survenue dans ce gadget